Dans les Balkans, la carte scolaire reste ethnique



Benjamin le Kosovar albanais et Luka le Serbe sont voisins, partagent leur école, mais se croisent uniquement sur le terrain de foot de Palaj: l’un apprend que le Kosovo est indépendant, l’autre que c’est une province serbe. Dans l’ex-Yougoslavie, au Kosovo, en Bosnie ou encore dans les régions majoritairement musulmanes de Serbie, l’appartenance communautaire décide …


Retrouvez l’article sur Dans les Balkans, la carte scolaire reste ethnique
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *