Le cruel destin fiscal de Juncker



Cruel destin que celui du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, prié de défaire ce qu’avait fait en son temps le Premier ministre luxembourgeois Juncker Jean-Claude. Dans le discours sur l’état de l’UE qu’il doit délivrer aujourd’hui aux eurodéputés, d’aucuns pensent qu’il expliquera la façon dont la Commission compte taxer plus efficacement les GAFA, …


Retrouvez l’article sur Le cruel destin fiscal de Juncker
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *