Moissons au Luxembourg : « la deuxième plus mauvaise récolte »



La moisson 2017, très hétérogène, est le résultat d’averses inégales. La création de la coopérative des producteurs luxembourgeois de semences (LSG) remonte à 1960. Depuis quelques années, les producteurs remarquent les effets du changement climatique sur le Grand-Duché. Les récoltes de 2016 ont été mauvaises, la faute notamment aux pluies diluviennes et au manque de …


Retrouvez l’article sur Moissons au Luxembourg : « la deuxième plus mauvaise récolte »
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *