Le maître des vents



C’est un discours d’une rare densité et d’un optimisme appuyé qu’a livré, mercredi, Jean-Claude Juncker devant le Parlement européen à Strasbourg. De quoi raviver la flamme chez ceux qui doutent. Pendant une heure, le président de la Commission s’est posé en capitaine résolu du navire Europe, fixant un cap ambitieux, filant la métaphore maritime avec …


Retrouvez l’article sur Le maître des vents
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *