« Le projet télétravail doit avancer » côté français et luxembourgeois



Le Luxembourg réfléchit à la problématique du télétravail pour les frontaliers mais n’envisage pas de financer les espaces de coworking en France. Ça tombe bien : « Il n’en a jamais été question », rappelle Pierre Cuny. Le président de l’agglomération Portes de France Thionville plaide pour le développement du télétravail pour les frontaliers. Il …


Retrouvez l’article sur « Le projet télétravail doit avancer » côté français et luxembourgeois
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *