Pour Maria Alekhina (Pussy Riot) « La liberté n’existe que si on se bat pour elle »



Emprisonnée pendant 21 mois dans une colonie pénitentiaire des monts Oural, la Pussy Riot Maria (Masha) Alekhina n’a rien perdu de son énergie quand il s’agit de se battre pour la défense des droits de l’Homme. « La liberté n’existe que si on lutte pour elle, si on se bat chaque jour, à chaque instant pour …


Retrouvez l’article sur Pour Maria Alekhina (Pussy Riot) « La liberté n’existe que si on se bat pour elle »
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *