Yak aux Rotondes : « Le rock, c’est primaire, même stupide ! »



Ils sont trois, ne s’embarrassent pas avec les formes et proposent un rock en équilibre précaire entre délicatesse et sauvagerie. Yak, en studio comme sur scène, joue dans une urgence communicative. Puissant. Il vient de Wolverhampton, ancienne cité industrielle des Midlands, en Angleterre, dont la devise est : «Au cœur des ténèbres, la lumière vient»… …


Retrouvez l’article sur Yak aux Rotondes : « Le rock, c’est primaire, même stupide ! »
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *