Après le feu d’artifice à Cattenom, des piscines en carton pour dénoncer la sécurité des centrales



Armés de « piscines en carton », des militants de Greenpeace organiseront samedi dans plusieurs villes des « actions de sensibilisation » pour dénoncer la sécurité des centrales nucléaires qu’ils jugent vulnérables aux attaques extérieures. L’ONG veut mettre en garde les passants « à l’aide d’une piscine en carton pour symboliser la fragilité des piscines d’entreposage du combustible usé », selon …


Retrouvez l’article sur Après le feu d’artifice à Cattenom, des piscines en carton pour dénoncer la sécurité des centrales
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *