«Plus d’humanité» pour les réfugiés



L’ASBL Passerell demande au gouvernement d’arrêter d’appliquer de manière systématique le règlement européen Dublin III et protéger les personnes vulnérables. Il y a 60 % de demandeurs de protection internationale (DPI) qui arrivent au Grand-Duché et qui tombent sur le coup du règlement européen Dublin  III. Ils n’ont donc pas vocation à rester au Luxembourg. …


Retrouvez l’article sur «Plus d’humanité» pour les réfugiés
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *