À Berlin, la traque créative aux tags néonazis



Un habitant du quartier pousse la porte d’une boutique de street-art berlinoise. Il a besoin d’une bombe de peinture. C’est pour une urgence. «Le type n’avait pas le look d’un street-artiste, donc je lui ai demandé ce qu’il voulait en faire, et il m’a répondu que c’était pour recouvrir une croix gammée qu’il venait de …


Retrouvez l’article sur À Berlin, la traque créative aux tags néonazis
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *