Retraité au Luxembourg mais pas pour la France



Richard a effectué sa carrière dans la sidérurgie d’abord côté français puis au Luxembourg. Quand arrive un courrier pour qu’il parte en pré-retraite, il y croit. Mais en France, il lui manque cinq trimestres. Le début de la galère. Depuis des mois, Richard* vit avec 450 euros. « Cela paie le loyer… Sans mes amis, …


Retrouvez l’article sur Retraité au Luxembourg mais pas pour la France
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *