Au Népal, forcer une femme à l’ « exil menstruel » est désormais passible de prison



Le Parlement népalais a approuvé mercredi une loi qui prévoit notamment une peine de prison pour quiconque force une femme à l’ « exil menstruel », une pratique liée à l’hindouisme qui bannit les femmes du foyer le temps de leurs règles. Plusieurs sont récemment mortes à la suite de ce rite. Selon cette tradition appelée « chhaupadi », …


Retrouvez l’article sur Au Népal, forcer une femme à l’ « exil menstruel » est désormais passible de prison
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *