«La peine est trop lourde pour moi»



En mars dernier, les 21 prévenus du réseau de stupéfiants nigérian de Wasserbillig étaient condamnés à de la prison. Lundi s’est ouvert leur procès en appel. C’est le 27 octobre 2015 que la police était passée à l’action au 33 Grand-Rue à Wasserbillig, frappant un gros coup contre un réseau de stupéfiants nigérian actif dans …


Retrouvez l’article sur «La peine est trop lourde pour moi»
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *