Levothyrox : deux ministres français visés par une plainte pour non-assistance à personne en danger



Une plainte contre le laboratoire allemand Merck et deux ministres français a été déposée pour non-assistance à personne en danger dans l’affaire du Levothyrox, dont certains patients se plaignent du changement de formule, a indiqué dimanche l’avocate à l’origine de cette action. Selon la plainte déposée vendredi, la plaignante, Anne-Catherine Colin-Chauley, se base sur les …


Retrouvez l’article sur Levothyrox : deux ministres français visés par une plainte pour non-assistance à personne en danger
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *