« 48 heures d’angoisse » pour un équipage Air France en Argentine



Un syndicat a décrit lundi le « calvaire » vécu fin octobre par un équipage d’Air France à Buenos Aires, convoqué au tribunal et « interrogé dans des conditions bafouant les droits fondamentaux » après la plainte d’une passagère, fille d’un ancien membre du gouvernement argentin. « A la suite d’accusations proférées par une passagère », fille d’ »un ancien vice-ministre de …


Retrouvez l’article sur « 48 heures d’angoisse » pour un équipage Air France en Argentine
Source: Quotidien

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *